26/03/2008

Une larme...

Aujourd'hui , mon petit garçon devait subir une petite intervention chirurgicale , suite à son bras brisé de l'été dernier . Comme il était convenu qu'il ne reste qu'une journée , nous avons opté pour une chambre commune qu'il a partagé avec une toute petite fille de 3 ans . Nous sommes arrivés à 7 heures du matin , elle était seule , après quelque mots échangés , elle nous gratifiait d'un adorable sourire et d'une demande particulière : " je ne veux pas jouer , je peux rester sur tes jambes ? " ....Bien entendu que tu peux ma douce.....eh bien , elle est restée collée à moi quasiment  toute la journée , quémandeuse de calins et d'attention....je commence à comprendre...sa mère est passée 5 minutes en soirée , 5 minutes pendant lesquelles , elle a tenté de me justifier que l'on voulait la faire passer pour une mère maltraitante . Maltraitante , je ne sais pas , mais négligeante , incompétente et  ecervelée certainement , pensais-je ! je lui ai seulement dit qu'elle avait de la chance d'avoir une petite puce aussi adorable ( et dans mon for intérieur , il me venait des envies de meurtre ) . En discutant avec le personnel hospitalier , j'apprends qu'elle est admise pour 3 semaines et que ses parents ont opté pour son placement dans un hôme......pauvre bout'chou , si aimante , si tendre , si délaissée......on devrait délivrer des " permis d'enfanter"  C'est certes difficile d'être parent , il y a des moments d'abattement , mais je ne comprendrai jamais , je ne justifierai jamais ces parents déficients qui mettent au monde , ce qui deviendra des laissé-pour-compte !!! Bon sang , on dispose de tellement de moyens contraceptifs.....il faut désirer ses enfants et il est mille fois mieux de ne pas vouloir les mettre au monde que de jouer aux "poules pondeuses"...........                                                        Les enfants...l'avenir...notre devenir...nous avons le devoir absolu de les protéger à tous prix...pourquoi donc auraient-ils dès le début, une vie jalonnée de manquements. J'espère de tout coeur que cette petite fille trouvera sur son chemin des personnes qui suppléeront son manque  d'amour.                                                                           Quand je suis partie , je l'ai embrassée et j'ai vu dans ces petits yeux , un sentiment d'abandon.........je n'ose plus y penser , je ne suis pas sortie intacte de cette journée , et quand je pense à cette petite .........les larmes me viennent aux yeux. 

20:32 Écrit par Sandra dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : hospitalisation, enfant abandonne |  Facebook |