19/09/2008

Journée du patrimoine

Journées du patrimoine : j'ai visité en détail l'Hôtel de ville de Charleroi . Lors de cette visite , notre guide nous a conté en bref les origines de Charleroi . Une petite anecdote a retenu mon attention : qu'elle est l'origine du nom de Charleroi ?

Et bien , la ville fut nommée " Charleroy " en l'honneur du roi Charles2 , dernier roi espagnol de la maison des Hasbourgs. Bof bof bof , moi , Charles 2 d'espagne , cela ne me disait rien....je sais que notre pays fut un temps sous domination espagnole , et hormis les rois de France et de Belgique , il était inconnu à mon répertoire....mais le plus intéressant est à venir.....ce roi , dégénéré , impotent eu deux épouses , et la deuxième : vous la connaissez d'une manière détournée : Marie-Anne de Neubourg : princesse d'origine allemande....cela ne vous dit rien ? moi non plus....et pourtant , elle fut l'héroïne mise en scéne dans le " Ruy Blas " de Victor Hugo......ce drame ayant inspiré d'une manière très libre la célèbre comédie de Gérard Oury avec Louis de Funès : " La folie des Grandeurs "

folie des grandeurs

Donc récapitulons : la belle reine allemande que convoitaient Don César et Don Salluste était l'épouse de Charles 2 ....ce roi , qui a donné son nom à la ville de Charleroi.....

 

 

folie des granderus

Vu sous cet angle , cela donne un petit clin d'oeil comique à l'origine du nom de la ville... Sûr que quand j'y retournerai , je ne manquerai pas de penser à cette petite phrase : Monseignor , il est l'or , l'or de vous réveillor....

 

21:52 Écrit par Sandra dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : charleroi, folie des grandeurs |  Facebook |

Commentaires

Et bien merci pour cette petite leçon d'histoire... je ne savais pas du tout que Charleroi tenait son nom d'un roi dégénéré... ;o)
Bonne journée!

Écrit par : Sandrine | 22/09/2008

Merci Sandra pour cette anecdote sur Charleroi... et en lien avec le cinéma... Vraiment, je crois que ce cinéma est une source d'exploitation de leçon d'histoire... même parfois parce qu'ils sont historiquement critiquables...

Écrit par : Valérie | 28/09/2008

Bien évidemment l'exploitation cinématographique est critiquable au sens strictement historique...c'est un vision très libre de l'histoire , mais une représentation même caricaturée , même vulgarisée à ses vrais fondements historiques et lui donne une dimension attachante et n'est donc pas dénuée de sens pédagogique...

Écrit par : Sandra | 29/09/2008

Les commentaires sont fermés.